CEE : la nouvelle rigueur met-elle en péril les objectifs de collecte ?

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email

Quatorze sociétés délégataires sont désormais agréées pour déposer des demandes de Certificats d’économies d’énergie (CEE), pendant trois ans. La liste publiée ce matin (consultable ci-dessous) par le ministère de la Transition écologique et solidaire enregistre un opérateur supplémentaire, en l’occurrence le nantais Via-Energica France. Pour rappel, 75 sociétés étaient actives l’année dernière, lors de la « 3e période » des CEE. Une cinquantaine de demandes ont été formulées pour 2018-2020.

Geo PLC dans l’attente

La multiplication des fraudes, pointée par un rapport alarmant de Tracfin en décembre 2017, incite les pouvoirs publics à délivrer les nouvelles autorisations au compte-gouttes. Le Pôle national des CEE (PNCEE) demande notamment des compléments d’informations sur la composition du capital et sur la vérification des travaux. Geo PLC, l’un des principaux délégataires de CEE, a ainsi dû ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.