L’ébénisterie James 1840 développe un nouveau matériau bio-sourcé

Print Friendly, PDF & Email
© James 1840

L’ébéniste James 1840 a terminé son premier tour de table de 3 M€, auprès de Bpifrance via le Fonds bois II et Normandie Participations – la gouvernance reste inchangée. Thomas Guinet, président de la PME, indique que cette levée de fonds est destinée à « 3 axes : accompagner le métier historique, de plus en plus amené à répondre à des projets globaux ; accéder au monde de la distribution à destination de l’hôtellerie ; et finir le développement du Selun, un bois hybride bio-sourcé entre le médium [type de panneau, NDLR] et la résine acrylique et aussi thermoformable. »

Santé et innovation

Le bois hybride bio-sourcé (BHBS) ...