PPA : Déjà 7,2 GW renouvelables signés en 2018

Print Friendly, PDF & Email

L’année 2018 confirme la montée en puissance des corporate power purchase agreements (PPA). Sur les six premiers mois de l’année, les entreprises privées ont signé pour 7,2 GW d’énergies renouvelables afin de satisfaire leur demande en électricité. C’est déjà plus que les 5,4 GW de PPA renouvelables conclus en 2017, rappelle Bloomberg New Energy Finance (BNEF) dans une note.

Facebook en tête

Au premier semestre, Facebook arrive à la première place avec ...

1,1 GW signé. Une maigre consolation pour le réseau social empêtré dans des scandales liés à l’utilisation des données de ses utilisateurs, et dont le cours de Bourse a totalement dévissé il y a deux semaines. Le groupe américain de télécommunications AT&T arrive deuxième avec 820 MW, suivi des fabricants d’aluminium Norsk Hydro (667 MW) et Alcoa (524 MW). Selon les calculs de BNEF, les 140 signataires de l’engagement RE100 (comme La Poste et Crédit Agricole en France) consistant à couvrir l’ensemble de leurs besoins à partir d’énergies renouvelables d’ici 2030, représentent un gisement potentiel de PPA atteignant 100 GW.

Au niveau mondial, les Etats-Unis pèsent à eux seuls 60% des PPA signés depuis le début de l’année. En France, le système est plus long à émerger, essentiellement en raison des prix bas de l’électricité. Eurowatt et Orygeen ont annoncé travailler sérieusement sur le sujet mais c’est surtout l’annonce d’Engie la semaine dernière qui pourrait lancer le train des PPA dans l’Hexagone. Le groupe dirigé par Isabelle Kocher a lancé un appel d’offres pour mobiliser 2 TWh/an d’EnR afin de les commercialiser par la suite aux entreprises.