EDF Renewables vend 50% de deux projets EnR aux États-Unis

Print Friendly, PDF & Email
La ferme solaire de Catalina, dans le désert de Mojave en Californie (Etats-Unis). (Crédit ; EDF RE)

La filiale américaine d’EDF a signé deux Purchase and Sale Agreements (PSA) avec le fonds néerlandais PGGM. Ce dernier acquiert 50% de deux projets, un éolien et un solaire, d’une capacité totale de 332 MW. EDF RE détient le reste et va assurer la direction et la maintenance des parcs.

Il ne s’agit pas de leur premier contrat, ni même du plus gros : les deux sociétés avaient déjà signé un contrat similaire en juin 2018 pour trois projets ...

de 588 MW en tout (deux éoliens et un solaire), également localisés aux États-Unis. La filiale du groupe français possède un portefeuille de 10 GW d’éolien, de solaire, de biomasse et de biogaz aux États-Unis, au Mexique et au Canada.

PGGM est un fonds de pension néerlandais qui gère 215 Mds€, en provenance essentiellement des personnels du secteur de la santé. Il a déjà refinancé en 2012 un parc éolien offshore en Irlande, qu’il détient avec Ampere Equity Fund, un fonds spécialisé dans l’éolien.