BlaBlaCar rachète son concurrent russe BeepCar

Print Friendly, PDF & Email
(c) BlaBlacar

BlaBlaCar, le pionnier français du covoiturage, a signé un accord avec Mail.Ru Group, le plus grand groupe internet de Russie en termes d’audience, pour l’acquisition de BeepCar, la plateforme de covoiturage lancée en 2017 par le russe. Grâce à cette opération, dont le montant n’a pas été dévoilé, BlaBlaCar se renforce sur un marché où il était déjà présent et élimine un concurrent au passage.

Consolidation

Créée il y a deux ans, l’application BeepCar a été téléchargée 5 millions de fois en Russie. A partir de cet automne, son trafic sera redirigé vers BlaBlaCar, qui affiche déjà ...

15 millions de membres russes sur les 65 millions qu’il compte dans le monde, soit plus de 20% de son portefeuille client. « Cette acquisition confirme notre engagement à développer le covoiturage en Russie et à répondre à la demande de millions de Russes pour une solution de mobilité pratique et fiable. C’est aussi l’illustration de la consolidation de notre croissance à l’international », indique Nicolas Brusson, co-fondateur et PDG de BlaBlaCar.

Les relations de BlaBlaCar avec la Russie ne s’arrêtent pas là. Fin 2016, la licorne française a levé 21,3 M€ auprès d’un fonds de private equity russe, Baring Vostok Investments. Une opération qui faisait suite à un cinquième tour de table lors duquel BlaBlaCar a collecté la somme record de 177 M€, valorisant la société à plus de 1,3 Md€.