Voltalia ouvre un bureau au Caire, et une nouvelle business unit

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Voltalia, parc éolien de la Faye)

Voltalia poursuit sa stratégie de diversification, notamment géographique, en ouvrant au Caire (Egypte) son troisième bureau en Afrique, après ceux de Rabat au Maroc et Dar es Salaam en Tanzanie. Le développeur-exploitant français montre de grandes ambitions et annonce vouloir construire au pays des pharaons 800 MW au cours des 5 à 8 prochaines années. En février, la compagnie a également créé une nouvelle business unit dédiée aux systèmes off grid pour les tours télécoms.

Egypte : 3ème économie du continent africain

Pourquoi Voltalia s’intéresse-t-il à l’Egypte ? « C’est un marché où la demande est en forte hausse. L’économie égyptienne est la troisième du continent et les énergies renouvelables y sont très compétitives. Le pays s’est fixé des objectifs ambitieux : le plan national vise à développer plus de...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.