Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 13 juillet

Les énergies renouvelables ont produit 46% de l’électricité consommée au 1er semestre 2018 en Espagne, selon les dernières statistiques publiées par Red Eléctrica de Espana. L’éolien seul a représenté 22,6% de la production électrique, suivi de l’hydraulique (16,9%). Le solaire (PV et thermique) n’a apporté que 4,6%.

L’État de New-York va organiser son appel d’offres éolien offshore de 800 MW au 4ème trimestre 2018 a annoncé le gouverneur Andrew Cuomo. Les lauréats devraient être connus au 2ème trimestre 2019, et un autre appel d’offres pourrait être lancé dans la foulée. Tristan Grimbert, le PDG d’EDF Renewables, a d’ores et déjà prévenu que son groupe serait candidat.

SolarWorld doit trouver un nouvel investisseur d’ici septembre pour éviter la faillite. Les créditeurs du fabricant de panneaux solaires se sont ainsi rangés à l’avis de l’administrateur judiciaire, indique PV-Magazine. Le groupe allemand emploie quelque 500 personnes sur trois sites : Bonn, Arnstadt et Freiberg. Son usine basée en Oregon a été rachetée par SunPower (Total) en avril dernier.

Les chiffres officiels de l’appel d’offres effacement lancé par RTE sont sortis et, comme prévu, ils sont mauvais : 733 MW ont été retenus, alors que 2,2 GW étaient proposés cette année, selon Enerpresse. L’AO de 2019 a été lancé en mars pour un volume de 2,5 GW.

Jeudi 12 juillet

La société Européenne de Biomasse a obtenu le soutien du fonds Meridiam et de la Caisse des Dépôts (via la Banque des Territoires) pour financer un complexe comprenant une unité de production de pellets et une centrale de cogénération biomasse à Pomacle-Bazancourt (Marne). L’investissement total de plus de 100 M€ devrait permettre la création de 40 emplois directs.

46 projets innovants portés par des start-up et PME dans le domaine de la transition énergétique et écologique ont été retenus dans le cadre de la première vague du concours d’innovation lancé en décembre dernier. Ils bénéficieront d’un cofinancement de leurs projets de recherche, développement et innovation, via le Programme des investissements d’avenir. La deuxième vague du concours est d’ores et déjà ouverte jusqu’au 9 octobre.

Mercredi 11 juillet

Engie serait en pourparlers avec China Three Gorges (CTG) pour acquérir ensemble Energias de Portugal (EDP) et se partager ses actifs, annonce BFMTV. Le groupe chinois a lancé une OPA mi-mai qui n’a pas recueilli l’avis favorable du conseil d’administration de la compagnie portugaise. Par ailleurs, les autorités américaines se montreraient très hostiles à voir un groupe chinois récupérer les actifs d’EDP aux Etats-Unis. Engie a une nouvelle fois démenti ces informations.

Campus Ile-de-France a été condamné à l’annulation de plus de 37 GWh de certificats d’économie d’énergie (CEE) par le ministre de la Transition écologique et solidaire. La société est privée d’obtention de CEE jusqu’à la fin de l’année précise le JO daté du 11 juillet.

La Commission nationale britannique des infrastructures, organe indépendant, a rendu un rapport incitant le gouvernement à miser davantage sur les énergies renouvelables au détriment des énergies fossile et nucléaire. Elle propose aussi de mener des expérimentations sur la capacité de l’hydrogène à se substituer au gaz, notamment dans le chauffage.

Les cinq premiers contrats de transition écologique (CTE) ont été signés le 11 juillet en présence du secrétaire d’État Sébastien Lecornu, lors du forum national des CTE. Les signataires sont la Communauté urbaine d’Arras, le Département de la Corrèze, le projet de Cleantech Vallée de la Communauté de communes du Pont du Gard et la Communauté d’agglomération du Gard rhodanien, le Territoire Côte Ouest de la Réunion, et les communautés de communes du pays Châtillonnais et du Montbardois. Une grande partie de ces signataires avaient été annoncés fin avril.

Mardi 10 juillet

Le Fonds vert de Paris, géré par Demeter, a levé 100 millions d’euros, a annoncé mardi  Anne Hidalgo, la maire de la capitale. Il a vocation à financer à partir de la fin de l’année des entreprises contribuant à la transition écologique .

Sinovel, a été condamné vendredi par la justice américaine à payer une amende de 1,5 M$ pour le vol d’une technologie propriété d’AMSC. Digne d’un roman d’espionnage, le groupe chinois a été reconnu coupable d’avoir dérobé un code source en débauchant un des salariés de la société américaine. Au total, Sinovel aura versé 57,5 M$ à AMSC, dont la capitalisation boursière a diminué de plus d’un milliard de dollars.

Le fabricant chinois de batteries Contemporary Amperex Technology (CATL) va construire sa première usine européenne en Allemagne. Il a signé lundi 9 juillet un contrat avec BMW pour la fourniture de batteries lithium-ion, et compte s’implanter dans d’autres pays européens.

France Energie Eolienne estime, sur la base d’un recensement auprès de ses adhérents, que 3 GW de projets en instruction sont suspendus et que 2 GW de projets autorisés sont sujets à un fort risque d’annulation par les tribunaux administratifs, en raison de l’annulation de l’Autorité environnementale.

Lundi 9 juillet

Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, a signé une déclaration d’intention (MoU) avec la principauté d’Andorre visant à renforcer la coopération dans la lutte contre le changement climatique. L’accord prévoit également la création d’un groupe de travail commun pour développer des projets EnR concrets.

Engie a finalisé la prise de contrôle de sa filiale brésilienne Engie Geração Solar Distribuída dont il ne détenait que 50%. Rachetée en avril 2016 à la compagnie Araxá Solar, la société est devenue le bras armé d’Engie au Brésil, notamment dans le solaire résidentiel, un marché sur lequel l’électricien français mise beaucoup.

Par décisions publiées le 8 juillet au Journal Officiel, le ministère de la Transition écologique et solidaire a annulé plusieurs volumes de certificats d’économie d’énergie : 8 974 360 kWh pour DDER (Haute-Savoie), 5 202 020 kWh pour Objectif Écoénergie (Corrèze), et 15 366 660 kWh pour ES Énergies de Strasbourg (Bas-Rhin).

Un arrêté du 19 juin publié le 8 juillet au Journal Officiel permet à Enercoop d’être agréé pour un nombre maximal de 500 contrats d’achat et d’une puissance maximale installée de 90 MW (au lieu de respectivement 75 contrats et 100 MW en 2016).

Le président d’Uniclima François Frisquet a vu son mandat renouvelé. Membre du syndicat depuis 2009, il est aussi directeur général du constructeur de chaudières Frisquet SA.