Vers une PPE « pragmatique », les efforts après 2023 ?

Print Friendly, PDF & Email
Ombrières photovoltaïques sur le parking de la centrale nucléaire du Blayais (c) ENF EN

« Je suis en état de sidération », témoigne Anne Bringault, qui coordonne les actions sur la transition énergétique des ONG Cler et RAC France. Ce 19 juillet, elle participait au comité de suivi sur la révision de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) et de la stratégie nationale bas carbone (SNBC). Un point d’étape a été fait par la direction générale de l’énergie et du climat (DGEC). La principale conclusion ? « La DGEC a fait le choix de ne pas présenter de scénario technique qui permette d’atteindre la neutralité carbone en 2050, mais plutôt une trajectoire qui lui parait réaliste car acceptable par les responsables politiques. »

Le budget carbone dépassé

Faut-il y voir un recul ou un retour à la réalité ? Concrètement, l’administration a officiellement acté que...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.