Football : champion du monde de l’effacement !

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

Dimanche 15 juillet, 18h45, la France exulte. Pour la deuxième fois de son histoire, exactement 20 ans plus tard, son équipe nationale de football est sacrée championne du monde, portée par des supporters regroupés en masse dans les fans zones, les bars ou chez eux en famille ou entre amis. Ces Français concentrés en grappes autour des écrans retransmettant le match ont, sans le savoir, participé à un grand mouvement d’économies d’énergie !

(c) Eco2Mix RTE

2,2 GW effacés

Selon les données de Réseau de transport d’électricité (RTE), le parc électrique français de production s’élevait à 49,5 GW hier à 18h45, heure du coup de sifflet final. Ce sont 2,2 GW de moins qu’au même moment l’année précédente (51,7 GW), soit exactement l’équivalent de l’appel d’offres effacement lancé par le gestionnaire de réseau pour 2018, qui s’est avéré moins prolifique qu’espéré avec 733 MW attribués.

Durant la demi-finale France-Belgique, RTE n’avait constaté « que » 1,2 GW de consommation effacée. A noter que lors de la finale de dimanche, les énergies renouvelables ont apporté 20,7% de l’électricité consommée, toujours loin derrière le nucléaire (75%).