Eolien : le Danemark accélère en mer, ralentit sur terre

Print Friendly, PDF & Email
Parc éolien offshore d’Anholt au Danemark © Siemens

Le Parlement danois est parvenu à un consensus concernant sa politique en matière d’énergies renouvelables, et plus particulièrement d’éolien. Trois appels d’offres pour la construction de parcs en mer, cumulant 2,4 GW, seront organisés d’ici 5 ans. En contrepartie, Copenhague souhaite diminuer significativement le nombre d’éoliennes sur terre. Le Danemark prévoit également une sortie totale du charbon (près de 30% de son mix électrique) d’ici 2030.

Un premier AO en 2019/2020

Au registre des bonnes nouvelles, le plan prévoit le lancement de trois appels d’offres de 800 MW chacun pour des fermes éoliennes en mer. Le premier aura lieu en...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.