Engie prend la tête des propriétaires de centrales solaires en France [Etude]

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
Centrale de Curbans dans les Alpes-de-Haute-Provence © Engie

Engie, avec 455 MW photovoltaïques installés en France, est devenu le premier acteur solaire de l’Hexagone, loin devant Photosol et EDF EN. C’est l’un des enseignements du dernier classement des producteurs d’énergie solaire en France réalisé par Finergreen grâce à des données déclaratives compilées. Il confirme par ailleurs la tendance à la concentration et l’internationalisation du marché.

Méthodologie affinée

Un mot sur la méthodologie d’abord. Alors que le classement 2017 s’appuyait sur des puissances brutes (les MW étaient attribués à l’actionnaire majoritaire des parcs), cette nouvelle édition propose deux classements : l’un en brut, l’autre en net (MW bruts multipliés par le pourcentage de détention). « Ce double classement permet d’affiner l’analyse. Le classement net donne une photographie précise des actifs détenus par chacun des acteurs tandis que le brut permet de savoir à qui s’adresser lorsqu’ils changent de main », explique Damien Ricordeau, fondateur de Finergreen. Une segmentation qui a son importance puisqu’elle fait apparaître dans le Top 25 en net des acteurs importants tels que Mirova ou la Caisse des Dépôts, écarté du classement en puissance brut en raison de leur profil d’investisseurs minoritaires dans les projets.

Autre nouveauté méthodologique : la décomposition entre installations au sol et sur toitures/ombrières. « Nous constatons que certains acteurs comme Tenergie ou Infram Energie (la JV d’Amarenco et Infracapital), qui détiennent en majorité des projets sur toitures/ombrières, sont très bien positionnés dans le classement. C’est remarquable étant donnée qu’il est moins aisée de gérer une multitude de petits projets que plusieurs parcs de grande capacité », note Finergreen.

La concentration s’accélère

Le mouvement de concentration du secteur n’est pas nouveau mais son rythme surprend. « Les 25 premiers...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.