Autorité environnementale : l’éolien entre en « rupture de charge »

Print Friendly, PDF & Email
Une éolienne du parc de Thibie et Cheniers (Valorem) © Floréane Marinier

Défi du mois : discuter avec un développeur éolien français sans que ne soit évoqué tout de suite le sujet « autorité environnementale ». Suite à l’annulation de cette instance par le Conseil d’Etat en décembre 2017, la filière éolienne – comme tous les secteurs concernés par les autorisations environnementales attend un décret sur le sujet, préparé par la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC). Mais celui-ci pourrait ne pas paraître avant l’automne.

L’équivalent d’une année de projets bloqués

Les organismes représentatifs des développeurs EnR n’ont en tout cas pas ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.