Vélos H2 : Pragma boucle une levée pour viser le marché individuel

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Pragma)

Fabricant de petites flottes de vélos à hydrogène désormais installées dans quatre stations en France (construites par Atawey), Pragma Industries veut proposer aussi une version 100% individuelle et affranchie de l’infrastructure de recharge. Il travaille donc sur un vélo qui fait tout seul son plein d’hydrogène. La solution prend la forme d’une capsule contenant un produit réactif avec l’eau, selon un principe appelé hydrolyse.

Un modèle en 2021

« La réaction permet d’absorber les atomes d’oxygène et de libérer ceux d’hydrogène présents dans la molécule d’eau. La recharge se fait très vite, en seulement 5 secondes », précise l’entreprise dans un communiqué. L’hydrogène alimentant la pile à combustible est ainsi produit directement dans le vélo, l’eau étant contenue dans un réservoir séparé.

L’entreprise insiste sur la qualité écologique de son procédé : « Le matériau utilisé n’a pas d’impact environnemental ou sanitaire, il n’est pas toxique, ni avant la réaction, ni après, car le matériau est résiduel. Il peut provenir d’une industrie du recyclage, et le résidu peut lui-même être recyclé intégralement, » argumente Pierre Forté, PDG de Pragma. Un prototype est prévu pour ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.