Meridiam se positionne sur les bornes de recharge avec le rachat d’Allego

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Communauto)

Le fonds Meridiam (6 Mds€ sous gestion) poursuit ses investissements dans les entreprises de la transition énergétique. Son véhicule d’investissement Meridiam Transition, lancé après la COP21 et doté de 485 M€, acquiert Allego, intégrateur et exploitant de bornes de recharge pour véhicules électriques. La filiale de l’énergéticien néerlandais Alliander était en vente depuis le début de l’année.

Première recharge pour Meridiam

Les rumeurs évoquaient Shell, c’est finalement le fonds français Meridiam qui a racheté Allego à Alliander, pressé de vendre sa filiale suite à des litiges juridiques sur des aspects de concurrence (unbundling) liés à la vente d’électricité. Le montant [am4show have=’g1;g2;g4′ user_error=’Please_Upgrade’guest_error=’Please_Subscribe’]n’a pas été dévoilé mais il est « significatif » précise-t-on du côté de Meridiam. Seule information, il dépasse 10 M€.

Il s’agit du premier investissement de Meridiam dans le marché des bornes de recharge des VE. « Nous voulons accompagner le virage de la mobilité électrique. Cela fait deux ans et demi que nous travaillons sur la question. Nous ciblons nos investissements sur les infrastructures de charge », explique Julien Touati, associé et directeur du développement corporate de Meridiam. Allego aura besoin pour ses projets de beaucoup de financement : « plusieurs centaines de millions sur les 3-4 prochaines années », indique-t-il.

Projet paneuropéen

Allego a déjà installé 8 000 bornes de recharge de VE pour des collectivités et des entreprises. La société compte plus de 200 salariés dans 6 pays. Elle a noué des accords avec Total en Belgique, pour 37 stations de recharge (43 à 50 kW) et signé un partenariat avec Shell pour la mise en place de bornes de recharge électrique rapide dans les stations du pétrolier aux Pays-Bas. Elle exploite des concessions urbaines à Amsterdam ou Berlin et est positionnée sur les segments autoroutiers. Allego a également lancé avec Fortum Charge & Drive un projet paneuropéen. Baptisé MEGA-E, il consiste à mettre en service 322 bornes de recharge ultra-rapide et 27 stations de recharge intelligente dans 20 pays du continent.

Business models adaptatifs

La croissance soutenue du marché du VE dans le monde (+1,2 million en 2017, en hausse de 60%) pousse les fonds à s’intéresser de plus en plus à l’électromobilité. Le secteur de l’exploitation des bornes de recharge souffre encore de problématiques de rentabilité, mais Meridiam croit avoir trouvé la pépite. « Allego détient des compétences rares sur ce marché, notamment une grande expertise dans l’intégration des bornes au système électrique. C’est l’une de leurs fortes plus-values. Sur le volet exploitation, l’entreprise a su appliquer des business models adaptés à chaque segment de marché (autoroutes, supermarchés, zones urbaines) et a une forte capacité à identifier et sécuriser les sites les mieux placés en termes de trafic et de capacité du réseau électrique. Nous visons le même type de rentabilité sur ce projet que sur les autres infrastructures énergétiques dans lesquels nous investissons », assure Julien Touati. [/restrict-content]