Les grands groupes (se) font une « Place au soleil »

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Pixabay)

Le 28 juin 2018 fera peut-être date : le jour où l’énergie solaire a officiellement changé d’échelle en France. Réunis par Sébastien Lecornu au ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES), les patrons d’EDF, Engie, Total et des principales enseignes de la grande distribution ont annoncé ou précisé de grands engagements. Lesquels correspondent à leur contribution au programme d’accélération préparé par le secrétaire d’Etat, baptisé « Place au soleil » et issu du groupe de travail solaire ministériel.  Mises à part ces contributions, le plan est lui-même des plus modestes, inversement proportionnel aux nouvelles ambitions des industriels, en quelque sorte.

10 GW pour Total

Patrick Pouyanné a ainsi promis que la major pétrolière qu’il préside développera 10 GW en 10 ans en France. Il annonce pour l’instant 600 MW à installer, via Quadran-Direct Energie et Total Solar. Total commencera par solariser massivement son propre foncier, en particulier la plupart de ses stations-services : « nous faisons moins qu’EDF mais nous irons plus vite », a commenté le dirigeant dans un sourire, en référence aux 30 GW annoncés en 2017 par l’électricien national pour 2035. Du coup, pour démontrer qu’EDF prend pour de bon le solaire français au sérieux, son président Jean-Bernard Lévy a livré un aperçu d...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.