EMR : Londres rejette le projet de Swansea Tidal Lagoon, trop cher

Print Friendly, PDF & Email
(Source : Consortium)

La France n’est pas le seul pays à hésiter sur les énergies marines renouvelables. Le gouvernement britannique a décidé de ne pas retenir le projet d’énergie marémotrice de Swansea Tidal Lagoon. Dans sa communication officielle, Londres pointe du doigt le rapport coût/production (value for money) élevé de cette technologie et le compare avec l’éolien en mer et le nucléaire, les deux énergies privilégiées par Albion dans sa stratégie de transition énergétique.

Un rapport de 1 à 3

Swansea Tidal Lagoon est un projet d’usine marémotrice proposé par Tidal Lagoon Power. Selon les estimations rendues publiques par le gouvernement britannique, avec un facteur de charge estimé à...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.