Autoconsommation : la CRE fera un bilan pour le Turpe 6

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : CRE)

Opération explication de textes ce matin pour Jean-François Carenco, président de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), sur l’autoconsommation. Après avoir passé plusieurs mois à concerter sur ce sujet brûlant, la CRE a fini par délibérer à deux reprises, en février sur le cadre contractuel, et en mai dernier sur les options tarifaires spécifiques. Le régulateur estime la question close, pour l’instant, et attend les retours d’expériences en France pour préparer le Turpe 6 et introduire d’éventuelles modifications. Par principe opposée à une remise en cause, même partielle, de la péréquation tarifaire, la CRE n’est pas contre l’introduction de mécanismes de soutiens pour des situations spécifiques telles que les zones non-interconnectées.

Mécanisme euro-compatible

Comme le rappelle en préambule Jean-François Carenco, l’autoconsommation individuelle ne pose pas de problème à la CRE car « cette énergie ne transite pas par le réseau »,  sinon sous forme d’injection. L’autoconsommation collective, encore embryonnaire en France, fait quant à elle l’objet d’une attention soutenue de la part du régulateur qui souhaite que le tarif d’utilisation des réseaux reflète les coûts générés. C’est pourquoi la CRE a mis en place ...