Autoconsommation : future directive EnR versus futur Turpe ?

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : EDF)

La directive EnR européenne, qui fait l’objet d’un consensus entre le Parlement, le Conseil et la Commission européenne depuis hier, n’a pas fini de faire parler d’elle. Ambitieuse sur le global – 32% d’EnR dans le mix énergétique en 2030 – elle l’est aussi sur de nombreux points particuliers. Par exemple dans l’autoconsommation collective, pour laquelle le texte recommande une exemption de frais de réseau en deçà d’une puissance installée de 25 kW. Ce qui correspond peu ou prou à un immeuble de 20 à 50 logements ou à un lotissement de taille moyenne, c’est-à-dire à une installation de production solaire partagée entre voisins.

Le Turpe autoconsommation en possible porte-à-faux

En France, cette nouveauté européenne...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.