Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 18 mai

L’arrêté fixant les conditions du complément de rémunération pour la vingtaine d’installations photovoltaïques ayant déposé une demande de raccordement entre le 1er janvier et le 30 mai 2016, période durant laquelle le cadre français n’était pas conforme aux lignes directrices européennes, a été publié au JO le 18 mai.

Vestas a pris une participation de 40% dans un projet éolien terrestre en Suède cumulant 353 MW, pour un montant non précisé. Le groupe danois est associé au suédois Vattenfall et au fonds de pension PKA, qui détiennent chacun 30% de la société de projet. Vestas compte renouveler ce type d’investissement pour sécuriser son pipe.

L’installateur photovoltaïque américain Vivint Solar a conclu un partenariat avec le coréen LG Chem pour offrir à ses clients californiens, dont les autorités ont récemment approuvé une ambitieuse réglementation pour le solaire résidentiel, une offre PV+stockage. Elle devrait être étendue à l’ensemble du pays dans le courant de l’année.

Triodos Bank a participé au financement du parc éolien offshore Nordsee One (332 MW) pour un montant non divulgué. Il s’agit du premier financement de la banque hollandaise dans l’éolien en mer qui annonce d’autres opérations à venir dans ce secteur notamment en France, Belgique, Allemagne, Pays-Bas et Royaume-Uni.

Jeudi 17 mai

Les tests ayant été concluants, Fonroche entame le forage de son doublet géothermique à Reichstett (Bas-Rhin) sur le site de l’ancienne raffinerie Petroplus, à 4 600 mètres et pour faire remonter une eau à 200 C°. Ce projet de 80 M€ initié en 2011 fonctionnera fin 2019 en cogénération, avec 8 MW électriques et 80 MW thermiques pour un nouveau réseau de chaleur destiné à une nouvelle zone d’activités.

Selon le site Bloomberg, EDF pourrait céder près de la moitié de ses actifs dans l’éolien au Royaume-Uni. La vente de 49% de sa holding qui détient les projets terrestres et offshore britanniques pourrait rapporter 500 M£ (572,6 M€) au groupe français, croit savoir l’agence.

Armor et Engie vont déployer une station mobile photovoltaïque à Roland-Garros pour offrir un service payant de recharge de téléphone portable au public du tournoi. Cette station PV a été développée dans le cadre d’un appel à projets lancé par Engie fin 2017 et remporté par Armor.

Mercredi 16 mai

Le conseil d’administration d’Energias de Portugal (EDP), réuni le 15 mai, a exprimé sa désapprobation concernant l’OPA de China Three Gorges. Dans un bref communiqué, il estime que le prix (3,26 €/action) proposé par le groupe chinois « ne reflète pas de manière adéquate la valorisation » d’EDP. Des rumeurs de marché laissent entendre que des contre-offres pourraient être lancées par des électriciens européens, le nom d’Engie revenant fréquemment. Le groupe français ne fait pas de commentaire.

Le PDG d’EDF Renewable EnergyTristan Grimbert, veut participer aux prochains appels d’offres éoliens en mer qui auront lieu en 2019 aux Etats-Unis, notamment dans les états du Massachusetts et de New York, selon le site Recharge. EDF Renewable Energy a déjà mis un pied dans l’offshore américain en rachetant en avril dernier le projet de Fishermen’s Energy (New Jersey).

En Belgique, l’opérateur de flexibilité REstore a construit une capacité de 32 MW destinés à la réserve primaire et la régulation de fréquence, à partir d’une grosse batterie Tesla de 18 MW associée à d’autres capacités (industrielles, équipements ménagers…). Cette centrale virtuelle permet au financeur de la méga batterie Terrhills (11 M€ investis) d’obtenir des revenus issus du soutien réseau et des marchés de gros, lorsque c’est possible.

Le Groupement des particuliers producteurs d’électricité photovoltaïque (GPPEP), créé en 2009, rejoint l’association Qualit’EnR. L’un des objectifs est de renforcer la lutte contre l’éco-délinquance. Qualit’EnR a mis au point la qualification QualiPV pour les installateurs.

L’énergéticien public norvégien Statoil se débaptise, surtout pour gommer le suffixe oil, et adopte le nom d’Equinor.

Mardi 15 mai

Plus de 140 sites de production d’énergies renouvelables seront ouverts au grand public les vendredi 25 et samedi 26 mai. Organisée par le Syndicat des énergies renouvelables accompagné par de nombreux organismes impliqués dans les EnR (FEE, Cler, FNSEA, Amorce entre autres…), cette première va permettre au grand public de faire mieux connaissance avec les installations et les professionnels.

La ministre du Travail Muriel Pénicaud a annoncé que le plan d’investissement dans les compétences (PIC) financera 10 000 formations dans les métiers verts et verdissants  (dont l’exercice évolue avec les préoccupations environnementales) co-financées par Pôle Emploi. L’ex-présidente du Medef Laurence Parisot sera chargée du Plan de programmation de l’emploi et des compétences prévu par la LTECV.

Lundi 14 mai

CGN Europe Energy acquiert deux parcs éoliens dans le nord de la France, d’une puissance totale de 33,1 MW. Ils étaient détenus par Green Electricity Master Invest II, fonds luxembourgeois de la société de gestion TTR Energy. CGN Europe Energy devient ainsi le sixième producteur EnR en France, selon son communiqué.

Au Chili et en association avec l’énergéticien AME, EDF achète auprès d’AES Gener 750 MW de capacité de production d’électricité – cycle combiné au gaz naturel de Nueva Renca de 379 MW, trois turbines à combustion de pointe à Los Vientos (132 MW), Santa Lidia (139 MW) et Renca sur 100 MW – pour équilibrer la production des énergies renouvelables.

Ohm Energie est autorisé à exercer l’activité d’achat d’électricité pour revente aux clients finals et aux gestionnaires de réseaux pour leurs pertes, selon l’arrêté du 26 avril paru le 12 mai au Journal officiel.