Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 11 mai

Le fabricant d’éoliennes Enercon inaugure lundi 14 mai un centre international de formation à Longueil-Sainte-Marie (Oise), près de son usine de production de mâts en béton. La société, qui emploie déjà 800 personnes en France, annonce la création de 100 emplois dans l’Hexagone en 2018.

La Française de l’énergie a obtenu un prêt de 6,4 M€, au taux de 2,39%, de la part de Bpifrance et la banque régionale franco-allemande SaarLB, pour sa filiale Gazonor, spécialisée dans le gaz de mine. De quoi mettre en place de nouveaux sites de production dans les Hauts-de-France.

Alstom est sorti le 10 mai des trois co-entreprises (JV Renewables, JV Grid et JV Nucléaire) qu’il avait fondées avec General Electric lors des accords de 2015 liés à la cession de la branche énergie du groupe français au conglomérat américain. Une opération attendue qui va rapporter 2,6 Mds€ à Alstom, qui se concentre désormais uniquement sur les transports avec son partenaire allemand Siemens.

Les sociétés DBI Investissements et Sunergis, porteurs de projets photovoltaïques, sont en procédure de liquidation judiciaire. Ils avaient tous deux bénéficié d’un financement participatif sur la plateforme Wiseed, respectivement en 2016 et 2017.

Le groupe chinois GCL a signé un memorandum of understanding (MOU) avec le ministre égyptien de la production militaire (en Egypte le poids de l’armée dans l’économie est très important) pour la construction d’une usine de panneaux photovoltaïques dont la capacité pourra atteindre les 5 GW, rapporte le journal local Al-Ahram. Total Eren, EDF Renewables et Voltalia font partie des acteurs français actifs dans le pays.

Mercredi 09 mai

La Commission européenne a publié ses orientations concernant les infrastructures énergétiques et l’hydroélectricité dans le cadre d’une future législation sur la biodiversité (révision de la directive habitats et oiseaux).

Tenergie a lancé 8 financements participatifs sur Lendosphere pour financer des parcs solaires en Occitanie et en Nouvelle-Aquitaine. À terme, 44 centrales solaires doivent être financées pour un montant de 480 000 €.

La plateforme de financement participatif Lita.co (ex 1001pact) lève 2,2 M€ auprès de Phitrust Europe et Phitrust Active Investor, du groupe INCO, des entrepreneurs Gilles Chetelat et Yannis Yahiaoui et de business angels belges, italiens et français. Avec ce tour de table, Lita.co veut passer de 3 000 à 20 000 épargnants et de 10 M€ collectés à 50 M€ d’ici 2020.

Les résultats de l’appel d’offres solaire tunisien de 70 MW et 100% solaire sont tombés. Parmi les lauréats : le français Smart Energies, qui a remporté un projet de 10 MW en partenariat avec l’italien Tozzi Green Spa et le tunisien Nizar Tounsi.

Selon le site Reporterre, l’Office National des Forêts développe des filières d’approvisionnement pour les mégacentrales à biomasse (dont celle de Gardanne, dans les Bouches-du-Rhône), et exporte par voie fluviale sa production au Danemark. Plusieurs ONG, dont la Fern, s’inquiètent de l’industrialisation du secteur, qui engendrerait un bilan carbone plus important que le charbon, ne tiendrait pas ses promesses de fourniture locale, et fragiliserait davantage les forêts.

Lundi 07 mai

Neoen et GFG Alliance (détenue par Sanjeev Gupta) ont signé un PPA de 15 ans en Australie. Simec Zen Energy, filiale de GFG, va acheter l’électricité de la centrale solaire de 100 MW du groupe français de Numurkah (Etat de Victoria) et alimentera les aciéries de GFG. La centrale doit entrer en construction cette année. L’accord prévoit une coopération plus large entre les deux groupes pour la fourniture d’électricité à faible prix.

Les associations professionnelles Coénove (énergéticiens, industriels et professionnels du gaz) et Afhypac (l’hydrogène) se rapprochent et prévoient notamment une adhésion croisée pour leurs membres.

Les Antilles sont victimes en ce moment d’échouages massifs de sargasses liés sans doute à l’excès de nutriments, signale le ministère de la Transition écologique et solidaire. Une étude du potentiel méthanogène de ces algues brunes est en cours à Narbonne et une autre va commencer en Guadeloupe, notamment sur la pyrolyse avec d’autres déchets.

À Jallerange et Thervay (Franche-Comté), Enedis vient de mettre ses drones de surveillance du réseau au service du courlis cendré, un oiseau de plus en plus rare. Ses nids, dans les prairies, sont souvent détruits par les agriculteurs. Après repérage des sites propices par les drones, la LPO ira négocier des protections auprès des agriculteurs.