L’allemand WPD à vendre ?

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : WPD)

Le développeur éolien allemand WPD serait-il à vendre ? Ce serait en tout cas une des options envisagées par les fondateurs, Gernot Blanke et Klaus Meier, qui détiennent à parts égales le capital de la société, affirme Bloomberg.

1 Md $ pour financer ses projets

WPD serait à la recherche d’un investisseur pour prendre une part du capital non précisée mais valorisée à 1 milliard de dollars (841 M€). Cet argent servirait à financer[am4show have=’g1;g2;g4′ user_error=’Please_Upgrade’guest_error=’Please_Subscribe’] les quelque 5,6 GW de projets éoliens terrestres et en mer que la compagnie, basée à Brême, a dans ses tuyaux. Mais une cession totale serait également possible selon des sources restées anonymes. L’entreprise n’a pas souhaité commenter cette information.

Depuis sa création en 1996, WPD a installé 2 180 turbines éoliennes dans 18 pays pour un capacité installée totale de 4 400 MW. La compagnie a signé de beaux contrats récemment, notamment fin avril avec les parcs éoliens en mer de Yunlin & Guanyin à Taïwan cumulant 1 GW. En France, le groupe compte 350 MW éoliens en exploitation et 1 000 MW en développement ainsi que 300 MW photovoltaïques en projet. WPD s’est également allié au suédois Vattenfall et à la Caisse des Dépôts pour participer à l’appel d’offres sur le futur parc éolien en mer de Dunkerque.[/restrict-content]