Antin Infrastructure veut racheter Idex à Cube Infrastructures

Print Friendly, PDF & Email
Crédit : Idex

Le puissant fonds d’investissement Antin Infrastructure Partners (7,4 Mds€ de fonds levés depuis la création en 2007) est entré en négociations exclusives avec Cube Infrastructure Managers en vue d’acquérir le groupe Idex. L’opérateur d’infrastructures énergétiques est spécialisé dans les réseaux de chaud/froid, la biomasse, biogaz/méthanisation, géothermie, et les énergies de récupération.

860 M€ de CA

Antin Infrastructures Partners (propriétaire des parcs solaires à concentration Andasol 1&2 et PV Antin Solar) indique que l’acquisition, dont le montant n’a pas été divulgué, reste soumise [am4show have=’g1;g2;g4′ user_error=’Please_Upgrade’guest_error=’Please_Subscribe’]à la consultation des instances représentatives du personnel du groupe et à l’autorisation de l’Autorité de la concurrence. En cas de feu vert, Idex sortirait ainsi du giron de Cube Infrastructures Managers, le fonds de Natixis Environnement et Infrastructures, qui l’avait racheté en 2011. La compagnie française s’était également diversifiée dans l’éolien, mais a vendu l’année dernière ses projets à Arkolia, qui a récupéré dans l’opération quatre projets éoliens en développement (121 MW au total) et trois projets de méthanisation cumulant 1,6 MW.

Fondé en 1963, le groupe Idex exploite 41 réseaux urbains de chaleur et de froid (dont celui de Paris La Défense), 13 usines de valorisation énergétique des déchets, plus de 150 chaufferies bois (biomasse), 15 projets de méthanisation en développement ou en exploitation, des sites de géothermie, et dispose d’un portefeuille de contrats de services énergétiques auprès d’une base diversifiée de clients. La société, basée à Boulogne Billancourt (92), a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 860 millions d’euros en 2017 et emploie près de 4 000 personnes.[/restrict-content]