Inauguration de la plus grande centrale solaire flottante du Japon

Print Friendly, PDF & Email
Centrale solaire flottante de Yamakura (c) Kyocera

Kyocera et la Tokyo Century Corporation ont inauguré conjointement la plus grande centrale solaire flottante du Japon. D’une capacité de 13,7 MWc, l’installation a été construite sur la superficie du réservoir de Yamakura, géré par le bureau du service des eaux de la préfecture de Chiba. Elle produira 16 170 MWh par an, rachetés par l’électricien Tepco Energy Partner.

Une superficie de 180 000 m2

La centrale solaire est composée [am4show have=’g1;g2;g4′ user_error=’Please_Upgrade’ guest_error=’Please_Subscribe’]de 50 904 modules photovoltaïques produits par Kyocera couvrant pas moins de 180 000 m2. La construction a débuté en décembre 2015 et a été mise en service le 5 mars dernier. Elle a été menée par Kyocera TCL Solar, une compagnie détenue à 81% par la Tokyo Century Corporation et 19% par Kyocera Corporation.

Kyocera avait également fourni ses panneaux au spécialiste français du solaire flottant : Ciel & Terre. La PME lilloise très présente au Japon (100 MW installés) y avait notamment développé deux projets solaires flottants en collaboration avec l’entreprise nippone. Cette dernière a depuis revu sa stratégie et a cessé de vendre ses modules en Europe et aux Etats-Unis pour se concentrer sur le Japon en raison de la concurrence internationale accrue sur les produits photovoltaïques, explique son porte-parole français.

Kyocera souhaite désormais se concentrer sur son coeur de métier : les composants en céramique fine pour l’industrie technologique. La compagnie compte environ 70 000 employés et a généré un chiffre d’affaires net annuel d’environ 12 milliards d’euros lors de l’exercice financier 2016/2017. [/restrict-content]