Engie et Meridiam remportent l’AO sénégalais

Print Friendly, PDF & Email
Parc photovoltaïque Senergy 2 au Sénégal (20 MW), développé par GreenWish Partners

Le consortium Engie/Meridiam a remporté l’appel d’offres sénégalais pour la construction de deux parcs solaires cumulant 60 MWc grâce à un tarif proposé très bas : moins de 4 c€/kWh. Le duo avait déjà remporté l’année dernière deux projets PV (Senergy et TenMerina) de 30 MWc chacun dans le pays.

Sous la barre des 40 €/MWh

La compétition a été serrée surtout pour le parc de Touba qui s’est joué à [am4show have=’g1;g2;g4′ user_error=’Please_Upgrade’ guest_error=’Please_Subscribe’] une différence de 6 centimes du MWh entre Engie/Meridiam et le 2eme candidat moins-disant, à savoir Masdar (39,83 contre 39,89 €/MWh). Le différentiel est un peu plus marqué sur le parc de Kahone (environ 80 centimes par MWh). A noter également que le français Total-Eren arrive à la troisième place du podium.

Comme le prévoit la réglementation en matière d’énergies renouvelables adoptée par le gouvernement de Dakar, les lauréats revendront leur électricité à la Sénélec, la compagnie nationale, à travers un contrat garanti sur 20 ans. Pour rappel, le pays a voté une loi se fixant un objectif de 15% de l’énergie primaire produite d’origine renouvelable (hors biomasse) en 2025. Le Sénégal bénéficie d’un excellent gisement solaire avec un GHI (Global Horizontal Irradiance) de plus de 2 000 kWh/m²/an. [/restrict-content]