Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 23 mars

Une réunion ministérielle prévue ce vendredi à 15h à Matignon dédiée à la renégociation des contrats des parcs éoliens en mer a été annulée en raison de la prise d’otages qui a eu lieu à Trèbes, et qui a chamboulé l’emploi du temps du Premier ministre.

Une décision du ministère de la Transition écologique et solidaire du 9 février (publiée le 23 mars au Journal Officiel) a annulé 266 MWh de Certificats d’économie d’énergie de CertiNergy. La filiale d’Effy indique que cette annulation fait suite à un usage de faux par un professionnel s’occupant d’une opération d’isolation chez un particulier.

L’assemblée générale de Siemens Gamesa Renewable Energy s’est tenue vendredi. Les deux points introduits à l’ordre du jour par Iberdrola, 2e actionnaire du groupe, ont été rejetés par les actionnaires. Ils visaient à assurer le maintien du siège social en Espagne.

Le pétrolier polonais PKN Orlen a annoncé le lancement d’un appel d’offres pour un dossier technique préliminaire visant à construire un parc éolien en mer Baltique. Sa capacité pourrait atteindre 1 200 MW.

Selon un nouveau rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), les énergies renouvelables ont fourni environ un quart de l’énergie mondiale en 2017. La part d’EnR dans le mix électrique mondial a augmenté de 6,3% à 380 TWh.

Europlasma et le fonds Gottex Real Asset Fund (GRAF) ont trouvé un accord pour restructurer le capital de CHO Power, qui exploite l’usine de pyro-gazéification de déchets CHO Morcenx. Le fonds prend 19,99% de CHO Power (valorisée à 101 M€) par apport de titres de CHO Morcenx, Europlasma conservant le solde.

Jeudi 22 mars

Le Congrès américain a rejeté mercredi soir les propositions sur le budget 2019 qui prévoyaient notamment de diviser par 3 les crédits aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique. A noter aussi que le programme de soutien à la R&D des cleantechs qui devait être supprimé, l’ARPA-E, a vu à cette occasion son budget augmenté de 47 M$. Un véritable camouflet pour l’Administration Trump.

GRDF, qui présentait ce matin ses résultats 2017, dispose de 41 sites de biométhane raccordés à son réseau. La file d’attente du gestionnaire de réseau prévoit 32 sites supplémentaires en 2018, 88 en 2019 et 125 en 2020. Le biométhane est le deuxième poste d’investissement le plus dynamique, derrière le compteur Gaspar.

La société d’investissement Seventure Partners a annoncé le 20 mars la création d’Agrifeed Venture Funds (AVF), un fonds de capital-risque dédié aux entreprises des domaines de la santé animale, de l’alimentation et de la nutrition animale. AVF a conclu dans la foulée un premier closing de 24 M€ avec Adisseo, spécialiste des additifs pour l’alimentation animale.

Le secrétaire d’État belge à la mer du Nord, Philippe De Backer, travaille sur une révision du plan d’aménagement des espaces marins pour la mise en place de nouveaux parcs éoliens offshore dès 2020. La baisse des tarifs internationaux ont fait, selon lui, que la Belgique « [paye] maintenant 5 milliards d’euros de soutien en moins pour la même quantité d’énergie verte produite en mer du Nord ».

Mercredi 21 mars

Dans le cadre de son programme Smart Mobility, Iberdrola veut installer 25 000 bornes de recharge pour véhicules électriques en Espagne d’ici 2021, dont 16 000 dans le résidentiel  et 9000 pour les entreprises.

En février, 2 546 véhicules à batteries lithium-ion ont été immatriculés en Allemagne, contre 2 071 en France. Depuis novembre dernier, l’Allemagne a vendu plus de voitures électriques que la France.

EirGrid et EDF ont décidé de collaborer au sein du projet de recherche franco-irlandais Eu-SysFlex pour proposer une feuille de route afin d’atteindre les 50% d’EnR dans le mix électrique européen en 2030. Il se penche notamment sur l’interconnexion et la flexibilité des réseaux.

EDF présente mardi 27 mars un plan tourné vers la transition énergétique et destiné à « accélérer les grandes transformations technologiques et industrielles » associées. Le groupe prépare des annonces aussi surprenantes que celle de son plan solaire de 30 GW.

Mardi 20 mars

Que compte faire le gouvernement sur le tarif issu des appels d’offres éoliens en mer de 2012 et 2014 ? Sa volonté de les renégocier reste intacte, malgré le rejet de l’amendement déposé à cet effet au Sénat. Interrogé, le SER estime, selon ses informations, que le gouvernement compte maintenir sa position. Il reste à connaître le calendrier du projet de loi « Etat pour une société de confiance » , s’il ne s’arrête pas à la Commission mixte paritaire. L’agenda chargé de l’Assemblée nationale ne laisse pas prévoir un éventuel retour de « l’amendement tarif » avant plusieurs semaines.

Le groupe Vergnet, repris par le consortium Arum en novembre au tribunal de commerce, et le spécialiste de l’efficacité énergétique industrielle Enertime, signent « un partenariat stratégique destiné à exploiter les synergies existantes entre les deux sociétés et à améliorer leur performance en particulier à l’international », selon leur communiqué.

Iberdrola a réalisé le 19 mars une nouvelle émission d’obligations vertes d’un montant de 700 M€. Elle se caractérise par une hybridation entre taux fixe, jusqu’en 2024, et taux variables par tranches de 5 ans jusqu’en 2043.

La plateforme de crowdfunding Enerfip annonce le lancement le 29 mars d’une collecte pour le parc photovoltaïque « Soleil de Chaillac », d’une capacité de 13 MW, situé en région Centre-Val de Loire. Une autre collecte, cette fois-ci pour un parc éolien dans l’Oise, est également prévue prochainement.

Neoen a communiqué le coût de son dernier projet australien baptisé Nectar farm comprenant un parc éolien de 204 MW couplé à des batteries Tesla de 20 MW/34 MWh. Il s’élèvera à 350 M$AUS soit 219 M€.

Le spécialiste du recyclage Paprec va lancer un emprunt d’un milliard d’euros, essentiellement sous la forme d’obligations vertes.

 

Lundi 19 mars

La centrale photovoltaïque Essakane Solar (15 MW) a été inaugurée le 16 mars dans le nord du Burkina Faso par Total Eren, AEMP et Iamgold Essakane. Elle est raccordée à la centrale au fioul lourd (57 MW) de la mine d’or avoisinante. En résulte la centrale hybride la plus imposante du monde. Le pays souhaite porter à 30% la part du solaire dans son mix énergétique.

La cour administrative d’appel de Nantes a examiné le vendredi 16 mars de nouveaux recours contre trois projets éoliens en mer (Saint Brieuc, Courseulles-sur-Mer et Fécamp), déjà mis en difficultés par une proposition d’amendement du gouvernement. Le rapporteur public a rejeté les recours contre les parcs de Fécamp et Courseulles-sur-Mer, mais a demandé l’annulation de l’arrêté préfectoral approuvant la concession pour celui de Saint Brieuc. Cette conclusion devrait être approuvée, ou non, par les juges administratifs sous 15 jours.

Le procès de la société France Éolienne – numéro un français de l’éolien domestique –, jugée pour escroquerie, se tiendra jusqu’au 21 mars au tribunal correctionnel d’Orléans.