Primagaz se lance dans le biopropane en France

Print Friendly, PDF & Email
Bio-raffinerie de SHV Energy à Rotterdam ©36CLICKS

Le méthane veut devenir bio, le propane et le butane, aussi. Les premiers mètres cubes de bioGPL (ou biopropane) du distributeur Primagaz ont ainsi été débarqués par bateau à Brest samedi soir. Ils viennent de la bioraffinerie néerlandaise du pétrolier Neste, partenaire de SHV Energy, la maison-mère de Primagaz. Pour l’instant, ce bioGPL devrait entrer à hauteur de 8% dans le réseau des 1750 stations GPL françaises. 27 000 communes, pour l’instant non raccordées à un réseau de gaz naturel, doivent pouvoir être alimentées au biopropane.

SHV Energy a conclu un accord d’exclusivité avec Neste sur 40 000 tonnes de biopropane en 2018. Mais la provenance va évoluer : en 2020, pour 48 000 tonnes de bioGPL produites par la bioraffinerie néerlandaise, 10 000 seront importées en France.

Deux contrats d’approvisionnement avec des industriels dans l’Hexagone, bientôt dévoilés, ont déjà été signés, pour un objectif de +10 d’ici 2020. Primagaz compte aussi ...