Eolien en mer : Vattenfall s’allie à WPD et la Caisse des dépôts pour Dunkerque

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Vattenfall Ben Barden)

Fin du suspense. Vattenfall a annoncé, par communiqué, avoir formé une alliance avec la Caisse des Dépôts et l’allemand WPD, pour participer à l’appel d’offres du futur parc éolien en mer de Dunkerque. Le consortium est le 10e candidat sur les rangs.

Aucune précision n’a filtré sur la répartition des parts entre les partenaires. Un détail néanmoins, la Caisse des Dépôts est citée avant WPD, dans le communiqué. Peut-être un signe de la hiérarchie ou bien la volonté de mettre en avant cet acteur français. Concernant la répartition des rôles, Vattenfall apportera son expérience de réalisation offshore. Il dispose de 25 années d’expérience en la matière et est le seul acteur à avoir réalisé un cycle éolien complet (démontage compris). La Caisse des Dépôts possède quant à elle un ancrage territorial fort et dune solide expérience dans le montage de grands projets ; elle a d’ailleurs repris à 100% le développeur Neoen Marine en 2016. WPD fournira son expertise dans le développement de parcs éoliens offshore en France et aura un rôle allant de l’identification des contraintes spécifiques au site dunkerquois à l’obtention des autorisations du projet.

Un dialogue concurrentiel fructueux

Contacté par GreenUnivers, Vincent Balès directeur général de WPD France, se dit satisfait du dialogue concurrentiel instauré par l’Etat. « Les moyens ont été mis en œuvre pour faire évoluer le cahier des charges et prendre en compte ...