Engie précise ses ambitions dans l’hydrogène

Print Friendly, PDF & Email
Energy Observer (Crédit :
R. Chicheportiche)

Engie est devenu lundi partenaire officiel de l’Energy Observer, un catamaran propulsé de manière autonome par une combinaison d’énergies renouvelables et de stockage batteries et hydrogène. L’occasion pour le groupe dirigé par Isabelle Kocher de réitérer son engagement dans l’hydrogène.

Un navire adapté à la vision d’Engie

Dernier embarqué dans l’aventure Energy Observer, Engie ne boude pas son plaisir : « C’est un concept innovant, vertueux, décentralisé et digitalisé, en somme, exactement ce en quoi nous croyons », se félicite Michèle Azalbert, directrice de la business unit Hydrogène renouvelable, créée en début d’année par Engie. Le groupe se dit persuadé que l’hydrogène est le chaînon manquant de la transition énergétique, et qu’il sera le plus apte à répondre à la problématique de l’intermittence des énergies renouvelables.

Engie multiplie les projets pilotes ...

Article précédentOù en sont les contrats de transition écologique (et énergétique) ?
Article suivantSyngaz en cogé : Europlasma entrevoit le bout du tunnel