En Australie, le solaire résidentiel bat un nouveau record

Print Friendly, PDF & Email

Le secteur du solaire résidentiel se porte au mieux en Australie. Pas moins de 3,5 millions de panneaux photovoltaïques, représentant 1 057 MW en cumulé, ont été installés sur l’île continent en 2017. Au petit jeu des calculs, cela fait plus de 9 500 panneaux PV par jour ! Un Australien sur cinq dispose d’une installation solaire sur son toit. Record mondial.

(Source : Clean Energy Regulator)

1 GW en 2018

Les données [am4show have=’g1;g2;g4′ user_error=’Please_Upgrade’ guest_error=’Please_Subscribe’]publiées par le Clean Energy Regulator (CER) montrent une envolée du nombre d’installations (+ 41% par rapport à 2016), mais aussi de la puissance moyenne. Depuis 2012, la capacité solaire moyenne installée sur les toits australiens a doublé, de 3 à 6 kW. Une dynamique qui devrait se poursuivre: le CER estime que 1 000 MW de PV résidentiel seront encore installés cette année.

« Nos données montrent que les consommateurs adoptent les énergies renouvelables pour prendre le contrôle de leurs factures d’électricité », explique Mark Williamson, executive general manager du CER. En effet, les particuliers disposant de panneaux PV bénéficient d’un système de certificats verts qui entraîne une réduction du prix du kWh consommé (Small-scale Renewable Energy Scheme). Ce mécanisme concerne également les installations éoliennes, hydroélectriques, solaires thermiques et les pompes à chaleur.

Plusieurs acteurs français

Le marché australien est très dynamique en raison de ses réseaux électriques fragiles, du prix de l’électricité élevés et d’une consommation record par tête d’habitant. De fait, le pays attire les poids lourds du secteur à l’image de Tesla qui multiplie les annonces tonitruantes. Côté français, Engie commercialise également une offre PV+stockage depuis fin 2016. Total Eren se positionne sur de grands parcs, comprenant aussi un volet stockage.
[/restrict-content]