Recharge électrique : Calais teste trois bornes bon marché

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : EDF)

L’idée n’est pas neuve mais reste pratiquement inédite en France, à la différence de l’Allemagne et de la Grande-Bretagne : transformer les lampadaires en bornes de recharge, en supprimant des travaux de génie civil et les frais de mobilier urbain. La ville de Calais (Nord) vient d’installer trois appareils de ce type, en partenariat avec Citelum, société du groupe EDF spécialisée dans l’éclairage public, et Ubitricity, une start-up allemande investie par l’électricien français qui travaille déjà à Berlin sur le même concept.

Cinq fois moins cher

« Pour des bornes de faible puissance comme c’est le cas ici, soit 4 kVA, nous pensons diviser le coût d’installation par ...