DCbrain lève 1,5 M€ pour se développer à l’international

Print Friendly, PDF & Email

DCbrain, éditeur de logiciel spécialisé dans l’optimisation de réseaux complexes (gaz, électricité, chaleur, logistique), vient de lever 1,5 million d’euros dans le cadre d’un 2e tour de série A. Aster mène le tour de table, suivi du fonds Ville de Demain géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir et de ...

deux autres investisseurs individuels. Grâce à cette levée de fonds, la start-up va développer ses activités en Europe. Benelux, péninsule ibérique et Allemagne sont les premiers marchés visés.

1 M€ de CA en 2017

Interrogé par GreenUnivers, DCbrain ne précise pas la ventilation de son capital après l’opération mais indique que « les fondateurs ont gardé la majorité ». La société affiche un chiffre d’affaires d’1 million d’euros en 2017 et vise 3,2 M€ en 2018.

Ce tour de table suit un premier amorçage réalisé en 2016 auprès d’InnoEnergy, la société européenne lancée en 2010 par l’European Institute of Innovation and Technology (EIT). « Après avoir industrialisé son logiciel chez les champions industriels, énergétiques et logistiques français, le déploiement à l’international commencera dès le mois de mars, avec l’installation d’un bureau à Bruxelles couvrant la zone Benelux. Le déploiement se poursuivra dans la zone ibérique (Espagne et Portugal), puis en Allemagne pour l’année 2018, facilité par le réseau de business developers européens d’InnoEnergy », indique la start-up dans son communiqué. Et de préciser à la rédaction : « ce sont des pays avec une bonne traction et un petit ticket d’entrée ».

DCbrain propose une solution ergonomique basée sur l’intelligence artificielle permettant de digitaliser, simuler et optimiser au quotidien la performance de réseaux. La société compte déjà comme clients de grands comptes tels qu’Enedis, Engie, GRdF, Total ou la RATP.