AO solaire innovant T1 : composants et exploitation concentrent les deux tiers des projets

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Fonroche)

La première période de l’appel d’offres pour les projets solaires créatifs (100 kW à 3 MW) a récompensé 15 développeurs, identifiés et classés par le cabinet Finergreen (lire ci-dessous). Ils se partagent 77 MW et 50 projets pour un prix moyen finalement assez bas, de 80,7 €/MWh. Et sont emmenés  par Urbasolar, Langa, Tenergie, Total Solar allié à Amarenco et Luxel. Urbasolar décroche 11,5 MW, dans le sous-groupe sur les composants innovants. Le groupe Langa capte 11 MW avec 6 projets, précisant que « son taux de transformation atteint 75% pour ses projets d’innovation ». Les cinq leaders concentrent près des deux tiers du total du volume attribué, font remarquer les auteurs de l’étude.

L’appel d’offres comprend quatre familles. Les composants, par exemple les modules biface, attirent 25,7 MW. Les innovations dans le système électrique drainent 10,2 MW. L’amélioration de l’exploitation (logiciels de monitoring, maintenance préventive…) génèrent 22 MW. Et 15,3 MW seront consacrés aux centrales agrivoltaïques, une famille « trustée » par Tenergie, Akuo Energy et Voltalia, précurseurs dans ce domaine avec Sun’R ou Fonroche. Les innovations fondées sur le couplage avec le stockage, explorées par certains développeurs, ne figurent pas parmi les projets retenus.

GreenUnivers proposera dans les jours qui viennent une analyse plus approfondie des projets sélectionnés. 

  • Consultez ci-dessous les résultats détaillés de la première période de l’appel d’offres sur les centrales solaires innovantes (ou ici en PDF) :