Stockage : « On va arriver à un prix plancher » (Michael Salomon, Clean Horizon)

Print Friendly, PDF & Email
Michael Salomon

Entretien avec Michael Salomon, CEO de Clean Horizon Consulting, société de conseil et d’étude sur le stockage d’énergie –

Neoen, EDF EN, Engie, Akuo Energy et d’autres développeurs misent de plus en plus gros sur le stockage d’électricité. Quels pays, quels segments sont porteurs, à quel prix et avec quels partenaires techniques ? La réponse avec un expert du sujet, Michael Salomon, fondateur en 2009 de Clean Horizon, dédiée à 100% au stockage.

GreenUnivers : En 2017, quels ont été les pays les plus favorables au développement du stockage d’électricité ?

Michael Salomon : Tous les territoires isolés, plutôt riches, ambitieux dans les énergies renouvelables sont de bons « spots » pour le stockage. L’Australie, la Grande-Bretagne et la Californie figurent en tête de liste. L’Australie parce qu’elle a subi une série d’événements-système critiques, avec black out, liés aux catastrophes naturelles et à l’arrêt de centrales charbon. Le pays a vraiment besoin de stockage. Dans les États de Victoria et d’Australie du Sud, 450 MW sont annoncés et 100 MW déjà installés par Tesla.

En Europe, le big bang se produit en Grande-Bretagne. Elle avait bouclé en 2016 un grand appel d’offres sur 200 MW pour la régulation de fréquence, devait recommencer en 2017 mais a changé les règles du jeu. On attend donc pour cette année cette nouvelle compétition, sur de plus gros volumes et à un prix record, car les installations de stockage sont déjà éligibles au marché de capacité, sur 500 MW ; certaines peuvent aussi bénéficier des appels d’offres et donc être rémunérées à ce titre.

La Californie enfin, car l’Etat s’est fixé des objectifs importants dans les énergies renouvelables. Pour les respecter, le stockage se révèle là aussi indispensable. Le programme de 500 M$ de subventions pour le stockage après le compteur, en particulier sur le marché des entreprises, est un moteur puissant.

« L’Inde nous paraît très prometteuse »

GU : Quels sont les segments où le stockage est compétitif, hors subvention ?

Michael Salomon : Le réglage de fréquence et le ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.