Net-Wind double ses fonds propres pour s’étendre dans l’éolien

Print Friendly, PDF & Email
Crédit: Anne-Claire Poirier

La PME nantaise a levé 840 000€, portant ses fonds propres à 1,6 M€. Après des opérations de croissance externe, Net-Wind poursuit donc son développement grâce « à la confiance renouvelée de ses actionnaires historiques et de ses cadres, rejoints par des investisseurs chefs d’entreprises », évoque l’entreprise dans un communiqué. Son président Didier Evano reste « l’actionnaire de référence avec 30% du capital, le solde est détenu par des chefs d’entreprises de mon réseau », précise le dirigeant à GreenUnivers.

Doubler le chiffre d’affaires d’ici 2020

Fondée en 2011, Net-Wind s’est d’abord positionnée comme un « pure-player de la maintenance éolienne », mais cherche depuis à ...

se diversifier sur toute la durée de vie d’un parc. En 2014, l’entreprise avait commencé à se développer en reprenant l’activité maintenance d’éoliennes terrestres d’Areva. Sa stratégie de diversification s’est plus particulièrement concrétisée en 2017, avec la création d’une activité de montage de parcs. Sa première réalisation fut pour le compte de Valrea, filiale de Valorem, avec un parc en Charente de 9 machines de 2 MW. Un deuxième parc, toujours pour Valrea, devrait suivre cette année. En Guadeloupe cette fois, pour une centrale de 8 éoliennes de 2 MW.

Outre la croissance de son activité dans la fourniture de pièces détachées, également lancée en 2017, la société présidée par Didier Evano s’intéresse aussi au démantèlement et au recyclage des éoliennes en fin de vie, ainsi qu’au repowering. « Nous travaillons à la constitution d’une filière avec traçabilité complète pour la déconstruction des éoliennes, leur transport jusqu’à une plateforme logistique, la réparation si possible des équipements, la revente des composants et le recyclage des pales. Pour ce dernier point, nous avons identifié plusieurs procédés qui sont au stade de l’industrialisation », explique Didier Evano. Cette activité pourrait se concrétiser dans les deux à trois ans qui viennent. Net-Wind a réalisé un chiffres d’affaires de 4,5 M€ en 2017, elle vise 6 M€ en 2018 puis 10 M€ en 2020.