Dans 30 ans, du gaz vert à tous les étages ? [Etude Ademe]

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Waga Energy)

L’Ademe avait défrayé la chronique en 2015 avec son étude prospective sur le mix électrique entièrement renouvelable en 2050. Sa nouvelle étude sur la possibilité d’une consommation massive de gaz vert à un horizon identique, fera-t-elle de même ? Toujours est-il que ce travail mené en association avec GRDF et GRTGaz et présenté cet après-midi lors des Assises de la transition énergétique à Genève (synthèse consultable ci-dessous) arrive aux mêmes conclusions. Il est possible de consommer en France, dans 32 ans, du gaz d’origine 100% renouvelable, dans des conditions semble-t-il acceptables pour la société et l’environnement, c’est-à-dire sans diminuer les cultures alimentaires et en améliorant la vie biologique des sols, selon cette étude.

Du changement dans les champs et les forêts

Pour démontrer que l’abandon total du gaz d’origine fossile est possible assez rapidement, l’Ademe et les deux gestionnaires de réseau gazier ont identifié 460 TWh de ressources potentielles, ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.