Neoen refinance la dette de sa centrale de Cestas

Print Friendly, PDF & Email
Centrale de Cestas (DR)

Après avoir émis un green bond de 245 M€ pour refinancer un portefeuille de projets internationaux, Neoen enchaîne avec le refinancement de sa centrale photovoltaïque au sol de Cestas (Gironde), la plus puissante d’Europe avec une capacité de 300 MW.

Plus précisément, l’opération porte sur un montant de dette d’environ 250 M€ concernant 216 MW, représentant 6 holdings détenues par 6 investisseurs différents, dont le développeur et exploitant Neoen. Elle permet aux actionnaires ...

de « bénéficier de conditions de dettes ajustées au marché actuel » alors que les performances opérationnelles du parc sont au rendez-vous, indique un communiqué.

Un montage complexe

En exploitation depuis fin 2015, la centrale de Cestas avait été découpée en 25 centrales et autant de sociétés de projets en raison de la réglementation, avec au total neuf actionnaires dont Neoen. Au total, l’investissement pour Cestas s’est élevé à 360 M€, dont quelque 300 M€ de dette.

Repère : « A Cestas, Neoen finance un investissement de 360 M€ » – juin 2015

Les deux arrangeurs du refinancement sont Société Générale et Caisse d’Epargne CEPAC. Le reste du pool est composé de la Banque Postale, KFW IPEX-Bank, Triodos et Bpifrance.