Les investissements français pour la transition très inférieurs aux besoins réels [Étude]

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email

Les investissements publics et privés en France en faveur de la transition énergétique sont apparemment loin d’être suffisants. Selon l’édition 2017 du Panorama des financements climat en France de l’I4CE (Institute for climate economics, cofondé par la CDC et l’Agence française de  développement), consultable ci-dessous, « les investissements en faveur du climat identifiés en 2016 et estimés pour 2017 s’élèvent à environ 25 milliards d’euros.

Dans le même temps, les besoins évalués à partir de la Stratégie nationale bas-carbone et la Programmation pluriannuelle de l’énergie se situent entre 45 et 60 milliards d’euros. » Il manque donc entre 20 et 40 Mds€… Et les besoins vont aller croissant dans les années qui viennent. L’I4CE les estime entre 50 et 70 Mds€, annuellement, pendant la décennie 2020.

Le gros souci se situe sur ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.