Forsee Power : 55 M€ pour massifier l’électromobilité hors automobile

Print Friendly, PDF & Email
Christophe Gurtner, Forsee Power – Crédit T. Blosseville

Un simple changement d’échelle ou l’heure de vérité pour Forsee Power ? Après six ans d’existence, l’industriel français annonce un refinancement à hauteur de 55 M€. Réalisée en grande pompe ce 18 décembre dans les locaux du Commissariat général à l’investissement, la signature a réuni la Banque européenne d’investissement (BEI), le fonds Idinvest Partners et la multinationale japonaise Mitsui. La somme récoltée comprend 20 M€ de prêt à 5 ans de la BEI, le solde étant apporté par Idinvest et Mitsui sous forme de capitaux propres. « Une étape très importante pour le développement de la société », souligne Nicolas Chaudron, partner chez Idinvest, actionnaire historique de Forsee Power.

Bientôt les deux-tiers du chiffres d’affaires

Les modalités de l’opération ne sont pas détaillées. Seule précision : « la structure de l’actionnariat reste globalement la même. Mitsui ne prend qu’une part très minoritaire », selon le PDG de Forsee, Christophe Gurtner. Ces nouveaux fonds doivent permettre à son entreprise de répondre à la demande croissante de systèmes de stockage pour l’électromobilité, hors automobile, un secteur que Forsee ne cible pas. « Il y a trois ans, il nous fallait encore convaincre nos interlocuteurs que notre stratégie – nous concentrer sur l’électrification des véhicules lourds – était censée. Nous avons dépassé ce cap et, désormais,...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.