Les acteurs de l’agriculture et GRTgaz s’engagent pour la méthanisation agricole

Print Friendly, PDF & Email
Unité de méthanisation agricole Biogaz Pévèle, à Wannehain (Nord). Elle fonctionne essentiellement grâce au fumier des 250 vaches de 4 exploitation partenaires et injecte 8 000 MWh par an sur le réseau.

Les acteurs du monde agricole veulent pulvériser l’objectif de la France, qui prévoit dans sa Programmation pluriannuelle de l’énergie 10% de gaz vert en 2030. Lors d’une conférence de presse donnée ce 5 décembre, la FNSEA, l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture (APCA) et le gestionnaire du réseau de transport GRTgaz ont assuré pouvoir atteindre 30% à cette échéance en développant la méthanisation agricole. Pour ce faire, ils préconisent plusieurs mesures dont la mise en place de « nouveaux modes de financements », avec l’aide des pouvoirs publics. Ils saluent aussi le décret du 30 novembre permettant une réfaction de 40% sur les raccordements des installations de biogaz.

Soutiens financiers

Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, évoque également la nécessité de « partenariats » ...