Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 8 décembre

Les raccordements d’installations de biogaz reculent sur les neuf premiers mois de l’année : 19 MW raccordés, contre 27 MW sur la même période en 2016. Soit une puissance installée totale de 412 MW à fin septembre, selon le tableau de bord du ministère de la Transition écologique et solidaire.

La première centrale solaire sur le site de Tchernobyl devrait être mise en service d’ici la fin du mois. Annoncé en juillet 2016, le projet est développé par la société d’ingénierie ukrainienne Rodina Energy Group et l’allemand Enerparc. Les deux acteurs prévoient de développer 99 MW sur une bande de terre de 1000 km autour de l’ancienne centrale nucléaire.

Selon une étude de la Fondation Heinrich Böll, une association écologiste allemande, 83% des Français pensent que l’État ferait mieux d’investir dans les EnR plutôt que dans le nucléaire. 63 % des sondés (1004 personnes de 18 ans et plus) considèrent la transition énergétique comme une opportunité plutôt qu’un risque.

Jeudi 7 décembre

Le ministère de la Transition écologique et solidaire réfléchit à accorder un bonus plus important aux projets d’énergies renouvelables intégrant les citoyens à la gouvernance des projets, au-delà du seul financement participatif.

Une étude prospective sur les voitures électriques a été coordonnée par FNH et European Climate Foundation. Dans leur scénario correspondant à la loi sur la transition énergétique, 30% des 4,4 millions de véhicules électriques en circulation réalisent des échanges bidirectionnels en vehicle to grid en 2030. La consommation qui pourrait être décalée en dehors des périodes de pointe est de 7 TWh par an.

Le réseau de stations de recharge des véhicules à hydrogène commence à prendre tournure en région parisienne, avec l’inauguration de celle de l’aéroport d’Orly. Installée par Air Liquide, elle est pour l’instant destinée à alimenter la flotte de taxis à hydrogène Hype lancée par l’entreprise Step en 2015. Hype compte une cinquantaine de véhicules qui, jusqu’à maintenant, s’approvisionnaient à la station du Pont de l’Alma dans le VIIe arrondissement de la capitale. Deux nouvelles stations sont prévues en 2018, près de Versailles et à l’aéroport Paris-Charles ​de ​Gaulle.

Mercredi 6 décembre

Enerplan demande le retrait de l’amendement sur l’exonération fiscale des petits projets solaires en autoconsommation partielle. D’abord présenté par des parlementaires dans le cadre du PLFR 2017, suite à une décision du Conseil d’Etat,  le texte est désormais déposé par le gouvernement. Il prévoit que seules les installations en autoconsommation intégrale soient exonérées de CSPE.

« Dans l’éolien offshore, il faut savoir renégocier les contrats en cours » : prononcée hier 5 décembre lors de son discours de clôture du colloque de l’Union française de l’électricité, cette phrase de Jean-François Carenco, président de la CRE, n’est pas passée inaperçue.

Le spécialiste américain du solaire hors réseau Greenlight Planet annonce avoir levé 60 M$ (51 M€) en fonds propres et en emprunts auprès d’un groupe d’investisseurs emmenés par Apis Partners. Créée en 2009, présente en Afrique et en Inde, la société a vendu 500 000 solutions PV domestiques (lampes et panneaux), réglées en pay as you go. Greenlight Partners est notamment investie par Eight Roads Ventures et Bamboo Capital Partners.

Belridge (Californie), l’un des plus grands champs pétroliers des États-Unis, recevra bientôt une partie de son énergie par une installation thermique solaire de 850 MW. Ce projet d’Aera Energy (société détenue par Shell et Exxon), en partenariat avec GlassPoint (fabricant californien de générateurs de vapeur solaire), devrait être mis en service en 2020.

 

Mardi 5 décembre

Le fournisseur d’énergie Eni lance un service d’aide au pilotage de la consommation des entreprises. Baptisé Optim’Eni, il propose l’accès à une plateforme de suivi de la consommation et du budget et l’envoi d’alertes par mail et/ou sms sur les dépassements de consommation et de puissance. Eni veut proposer ensuite d’ajuster le contrat en fonction du profil réel du client.

Voltalia a annoncé la mise en service de sa première centrale solaire au Brésil. D’une puissance de 4 MW, elle fait partie d’un projet l’associant à une centrale thermique (12 MW, mise en service en décembre 2015) et une station hydroélectrique (7,5 MW) qui sera achevée en 2021.

Valorem lance le premier projet labellisé « Financement participatif pour la croissance verte » : un parc de 10 éoliennes d’une puissance de 3,6 MW chacune, sur quatre communes de la Somme. La campagne de crowdfunding sera officiellement lancé le 6 décembre, pour un objectif de 300 000€.

Siemens Gamesa annonce la construction d’un système de stockage d’énergie éolienne à Hambourg. À 600 °C, l’installation sera en mesure de produire 30 MWh, pour une puissance d’1,5 MW. Elle pourra contenir 800 m3 pour une masse de 1000 tonnes.

BNP Paribas lance un prêt « auto écologique » d’un taux de 1% pour les particuliers voulant acheter un véhicule neuf éligible au bonus écologique. Les acheteurs pourront emprunter de 760 à 75 000€, avec une durée d’amortissement allant de 4 à 108 mois.

Lundi 4 décembre

Enertime a lancé une augmentation de capital de 850 000 €. La société spécialisée dans l’efficacité énergétique annonce avoir déjà reçu des engagements à hauteur de 614 000 €. Ouverte jusqu’au 12 décembre, l’opération donne la priorité aux actionnaires historiques.

Sunna Design dévoilera le 11 décembre les détails de sa troisième de levée de fonds. La start-up spécialisée dans l’éclairage solaire cible en particulier l’électrification rurale en Afrique. BNP Paribas fait partie des investisseurs de ce tour de table d’un montant total de 7 M€.

Eren RE est rebaptisé Total Eren par son nouvel actionnaire, Total. Ce nouveau nom entre dans le cadre de l’accord stratégique établi en septembre 2017 et finalisé en décembre entre les deux entreprises.

PSA et Leroy-Somer, filiale du groupe japonais Nidec, vont créer une co-entreprise pour concevoir et fabriquer des moteurs électriques à Trémery (Moselle). La capacité de production sera, à terme, de 900 000 moteurs chaque année.

Engie va faire l’acquisition de deux spécialistes sud-africains des services énergétiques, Thermaire et Ampair, qui emploient ensemble plus de 500 personnes. Le groupe annonce être leader de l’installation et de la maintenance chauffage-ventilation-climatisation en Afrique du Sud.