Les promesses du vehicle to grid, vehicle to home [5/7]

Print Friendly, PDF & Email

[Dossier : Energie, le défi de l’essor des véhicules électriques]

(Crédit : Renault)

Faire du véhicule électrique un outil de flexibilité plutôt qu’une contrainte additionnelle pour le réseau, telle est la vocation des projets pilotes de vehicle to grid et vehicle to home (V2G et V2H) actuellement en cours. Bien que prometteurs, ces concepts se heurtent pour l’instant à des coûts de mises en œuvre élevés, associés à des revenus trop faibles. Si les services au réseau sont difficiles à rentabiliser, les VE pourraient néanmoins voir leur rôle se développer dans le cadre résidentiel.

Valeurs smart grid

La libéralisation du secteur de l’énergie a permis à de nouveaux acteurs de se positionner sur le marché des services réseau. Les nouvelles technologies introduites dans les bornes devraient permettraient à leurs exploitants de générer des revenus en modulant leur appel de charge, participant au maintien de l’équilibre offre/demande sur le réseau électrique. De quoi créer un véritable business model ? C’est toute la question. Dans cette optique, ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.