Focus réglementaire & juridique en Afrique : quelles opportunités et quels freins potentiels ? [Compte-rendu]

Print Friendly, PDF & Email

[Compte-rendu des Rencontres sur le financement de la transition énergétique en Afrique]

De g à d : Laurence Martinez-Bellet, Arnaud Troizier, Hélène Buriev (Business France), Laure Bruma et Mabrouk Sghaier (Crédit : DR)

Laurence Martinez-Bellet et Arnaud Troizier, associés au cabinet Watson Farley & Williams, ont analysé l’évolution du cadre réglementaire et juridique pour le développement des projets d’énergies renouvelables en Afrique. Ils ont introduit leur propos en rappelant que les pays africains disposant de politiques d’investissement offrant une visibilité à long terme sont rares, ce qui induit un risque juridique pour les porteurs de projets EnR.  Ces derniers doivent donc particulièrement être attentifs à quelques points cruciaux : sécuriser le foncier, obtenir une autorisation de l’Etat pour produire de l’électricité, négocier un PPA et sécuriser les contreparties…

Concernant le financement, Laurence Martinez-Bellet ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.