Enedis se prépare à l’arrivée du vehicle to grid

Print Friendly, PDF & Email
Crédit : G2mobility

Enedis a trouvé son slogan : faire de 2018 « l’année du raccordement ». Simple formule ? Pas tout à fait. Le distributeur d’électricité, qui investit 3,5 Mds€ chaque année dans son réseau dont 1 Md€ pour les raccordements, veut poser les bases d’un nouveau cadre contractuel avec les consommateurs et les producteurs.

Objectif : « préparer ce à quoi ressemblera le raccordement en 2020 », se projette Antoine Jourdain, directeur délégué Nord-Est d’Enedis, en charge d’une mission sur l’avenir du raccordement au sein du gestionnaire de réseau. Le sujet vaut pour les EnR. Enedis espère ainsi généraliser l’an prochain sur tout le territoire son offre de raccordement des centrales pour un coût réduit en échange d’écrêtements de production, une solution bientôt à l’essai en Vendée. Il se prépare aussi à intégrer l’autoconsommation en proposant de simplifier le cadre contractuel. Mais le sujet vaut également pour les véhicules électriques. Enedis veut ainsi lancer en 2018 ses premières expérimentations dans le domaine du vehicle to grid.

Recharger les voitures grâce à l’éolien

Deux projets sont ...