Vite vu

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 13 octobre

La Ville de Paris publiera fin octobre l’appel à manifestation d’intérêt pour sélectionner la société de gestion chargée de son futur fonds vert. Soutenu par la Caisse des dépôts, ce fonds prendra des participations dans des PME favorisant la transition écologique de la capitale. Il cible au minimum 150 M€ d’investissement.

SunPower revendique la première place sur le marché français des modules PV en 2017 : la filiale de Total fournira plus de 500 MW de panneaux solaires E-Series et X-Series à haut rendement pour les projets lauréats des divers appels d’offres.

DBT, spécialiste de la recharge pour VE, s’associe avec l’israélien Chakratec, pionnier des batteries cinétiques supportant un nombre infini de charges : les deux sociétés développent un système connectant une borne de recharge rapide multi-standard et un stockage cinétique à un réseau à faible puissance, qui serait ainsi multiplié par trois. Objectif : éviter les investissements massifs de modernisation du réseau.

Jeudi 12 octobre

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) lance une série d’appel à contributions dans le cadre de ses travaux sur l’autoconsommation. Le premier porte sur les sujets tarifaires (consultable ici), deux autres suivront sur le cadre contractuel et les mécanismes de soutien.

Madagascar ouvre un appel à projets pour la construction d’une centrale solaire de 25 MW, à proximité de la capitale Antananarivo. Ce projet sera développé dans le cadre du Programme Scaling Africa de la Banque mondiale. Les développeurs intéressés ont jusqu’au 10 janvier 2018 pour déposer leurs dossiers.

Mercredi 11 octobre

La Russie envisage d’organiser un nouvel appel d’offres EnR en 2018 portant sur près de 1 GW, dont 900 MW d’éolien terrestre, selon l’association de l’industrie éolienne russe. Le pays a déjà organisé un premier grand AO en mai dernier.

Le collectif Luciole s’étonne de l’oubli total du parc tertiaire privé dans le Plan Climat. Dans un communiqué, il rappelle que le secteur consomme 15% de l’énergie en France. Luciole réclame « un texte clair et cohérent », c’est-à-dire différent du décret sur l’obligation de travaux publié en catastrophe en mai, suspendu en juillet puis descendu aux oubliettes. Luciole réunit Deepki, le groupe Effy, Eqinov, Opéra Energie et Qarnot Computing.

La Commission nationale du débat public (CNDP) va réaliser une expertise complémentaire sur l’impact visuel du projet d’éolien flottant EolMed et la qualité des photomontages destinés au public. Elle estime dans sa décision du 4 octobre dernier que le mode de présentation des images « apparaît très controversé » et veut en savoir plus sur leur élaboration.

La CNDP a aussi présenté la commission chargée du débat public sur la PPE au printemps prochain. Elle sera présidée par Jacques Archambaud, vice-président de la CNDP et composée de Moveda Abbed, Isabelle Jarry, David Chevallier et Jacques Roudier.

Mardi 10 octobre

Technique Solaire lance sa première opération de financement participatif avec la plateforme Lumo. Elle porte sur 46 toitures de bâtiments agricoles, dont 10 en service et 36 en construction pour une puissance totale de 9,2 MW.

Nouvelle étape dans le développement international du cabinet de conseil financier spécialiste des énergies renouvelables Finergreen : après Abidjan et Rome, il s’implante en Asie et ouvre une filiale à Singapour. La société a été fondée en 2013 par Damien Ricordeau.

McPhy, spécialiste des équipements hydrogène pour l’énergie, les transports et l’industrie, va lancer une augmentation de capital via un placement privé. L’opération sera d’un montant d’environ 10% du capital et se fera via l’émission d’actions nouvelles ordinaires avec suppression du droit préférentiel de souscription.

Les parcs éoliens offshore pourraient produire assez d’énergie pour le monde entier, selon la Fondation américaine Carnegie Institution for Science. En comparant, sur des modèles informatiques, la productivité des parcs du Kansas à des fermes éoliennes imaginaires géantes en pleine mer, les chercheurs ont estimé que ces dernières peuvent générer cinq fois plus d’énergie grâce aux vents plus forts. Reste à étudier la faisabilité des implantations…

Lundi 9 octobre

« Nous n’allons pas ignorer les fabricants chinois d’éoliennes tels Envision ou Goldwind. Nous regardons si nous pouvons les qualifier, comme nous le faisons pour tous nos fournisseurs », a confié Antoine Cahuzac, DG d’EDF EN, lors d’une présentation du projet éolien offshore de Blyth, en Angleterre.

Le développeur belge Parkwind, spécialisé dans l’éolien en mer, va investir dans le projet Oriel (330 MW), le premier qui doit voir le jour en mer d’Irlande, au large de la côte de Dundalk. Les modalités de la transaction n’ont pas été dévoilées.

Dans le cadre de son plan stratégique à cinq ans, Renault va lancer huit nouveaux modèles 100% électriques d’ici à 2022.