Vattenfall veut stocker l’électricité dans le sel

Print Friendly, PDF & Email

L’énergéticien suédois Vattenfall démarre un projet pilote avec son compatriote SaltX Technology pour stocker les surplus d’électricité d’abord en portant de l’eau salée à ébullition. Le procédé vise ainsi à séparer l’eau et le sel pour les stocker dans deux compartiments différents. Dans une deuxième phase, l’idée est de remettre en contact l’eau et le sel sec, ...

déclenchant ainsi une réaction chimique s’accompagnant d’un dégagement de chaleur. Celle-ci pourrait ensuite soit être injectée dans un réseau de chaleur, soit convertie en électricité dans une turbine.

Pour l’instant, le procédé a été simplement testé en laboratoire. L’objectif est maintenant de changer d’échelle avec un réacteur pilote qui sera situé d’ici à 2019 à Berlin et couplé au réseau de chaleur de la ville.