« Paquet européen » : l’UFE insiste sur la réforme du marché du carbone

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
(DR)

Le futur train de mesures européen sur l’énergie propre entame la dernière ligne droite au Parlement de Strasbourg. La phase de vote, en commission, commence ce mois-ci jusqu’en décembre. Le vote définitif est prévu d’ici février. En parallèle, au Conseil européen, une réunion des dirigeants sur l’énergie aura lieu le 18 décembre, sur la gouvernance et l’organisation des marchés. Il reste peu de temps pour faire évoluer les textes à la faveur d’amendements, estime l’UFE (Union française de l’électricité), mais ce n’est pas une raison pour ne pas essayer.

Le signal prix CO2 est mal parti

Le représentant du secteur électrique français a adopté une position des plus nuancées sur le « paquet européen », d’autant plus subtile qu’elle correspond au plus petit dénominateur commun des opinions de ses propres membres (EDF, Direct Energie, Syndicat des énergies renouvelables…). De ses inquiétudes actuelles, on retiendra surtout...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.