Le ministère lance un groupe de travail pour revoir les règles dans l’éolien

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Poma)

Le ministère de la Transition écologique et solidaire lance un groupe de travail pour « simplifier et consolider les règles dans l’éolien ». La démarche sera animée par Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès de Nicolas Hulot. Il a annoncé l’initiative aujourd’hui vendredi lors d’un déplacement dans les Ardennes), au parc éolien de Leffincourt (32 MW) et près du site du futur parc éolien du Mont des Quatre Faux d’EDF EN et Windvision. Un projet autorisé en juin dernier pour 63 turbines mais initié il y a… onze ans. La démarche, « proposée lors de la Conférence nationale des territoires en juillet dernier, vise à associer l’ensemble des acteurs locaux au développement des énergies renouvelables », resitue le communiqué du ministère.

Cette future commission, dont la composition ...

et le calendrier ne sont pas précisés pour l’instant, devra travailler sur quatre sujets, énumérés dans le communiqué : « 1) les simplifications administratives possibles ; 2) l’allongement des contentieux ; 3) le financement et la fiscalité ; 4) l’adaptation de certaines règles pour faciliter la diffusion des progrès technologiques qui ont été effectués sur les éoliennes ces dernières années. »

En attendant d’en savoir plus sur le champ des travaux, le communiqué ministériel est notable à un autre titre. Il insiste à plusieurs reprises sur l’évolution indispensable du mix énergétique et notamment sur la nécessité de « porter à 50% la part du nucléaire dans la production d’électricité ». L’échéance de 2025 prévue par la loi pour la Transition énergétique de 2015 n’est pas rappelée.