Le groupe de travail « éolien » est sur les rails, encore mystérieux, déjà critiqué

Print Friendly, PDF & Email
Eolien (Crédit: Anne-Claire Poirier)

La première réunion du groupe de travail éolien a eu lieu ce matin, sous l’autorité de Sébastien Lecornu, secrétaire d’État auprès de Nicolas Hulot. « Nous voulons libérer les projets de certaines contraintes afin que notre pays puisse poursuivre le développement de cette énergie renouvelable en France. Dans le même temps, ce groupe de travail évaluera tous les moyens permettant de protéger les paysages et la qualité de vie des Français. Nous travaillerons notamment sur la fiscalité des projets éoliens pour en améliorer l’acceptabilité dans les territoires » a-t-il expliqué.

Acceptabilité + fiscalité = ?

Le plus important est ici le terme « acceptabilité », c’est en tout cas celui que Sébastien Lecornu martèle depuis déjà plusieurs semaines lorsqu’il s’exprime sur les énergies renouvelables. Autre mot essentiel, la « fiscalité »  et encore plus l’association entre les deux termes : « Un consensus ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.