Enertime contraint d’adapter son modèle

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Enertime)

Passe difficile pour l’industriel spécialisé dans les machines ORC (Organic Rankine Cyle) pour l’efficacité énergétique industrielle et les pompes à chaleur (PAC) de puissance : pénalisé par une activité très capitalistique et des cycles industriels longs, il cherche de nouveaux financements et revoit son business model, avec à la clé une sérieuse réduction des effectifs.

Côté chiffre d’affaires, Enertime est en progression : après une forte hausse en 2016 à 4,06 M€, la société a réalisé environ 2,3 M€ sur le premier semestre 2017 (contre 1,6 M€ à fin juin 2016), selon un communiqué. Mais elle annonce aussi une perte nette certes stable mais malgré tout estimée à 1,5 M€ sur le semestre. Résultat, la trésorerie souffre. La PMI dispose aujourd’hui d’environ 1 M€, de quoi tenir jusqu’à la fin de l’année. Mais elle recherche 1,5 M€ pour sécuriser son besoin en fonds de roulement à l’horizon 2018. « La levée de fonds devrait être bouclée très prochainement », indique Gilles David, ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.