Chaleur solaire : vers une sortie de crise en 2018 ?

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Flickr/Fabio Comparelli)

« Situation absurde », « contexte morose », « chiffres déprimants » : l’ambiance n’était pas vraiment à l’euphorie lors des États généraux de la chaleur solaire organisés par le syndicat Enerplan le 17 octobre. Il faut dire que le marché ne cesse de baisser depuis 2012 dans les bâtiments collectifs et même depuis 2008 sur le segment individuel. Mais la filière n’a pas abandonné l’espoir de voir la demande repartir à la hausse, et peut-être même dès 2018.

Un avantage économique dès 2018

Par le passé, la chaleur solaire a beaucoup souffert de contre-références techniques. Mais la profession estime avoir réglé ces problèmes de qualité et compte sur un contexte désormais bien plus favorable. « Ce qui va changer, c’est la hausse de la contribution climat-énergie. Elle va envoyer un vrai signal prix positif », se réjouit ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.